Tout le monde est occupé, de Christian Bobin

Le livre que nous allons ouvrir cette semaine ressemble à un conte de fées.

Il nous fait rêver par des détails étranges et improbables, il nous embarque dans son rocambolesque, et en définitive sa fantaisie nous parle de nous-mêmes sans grand discours et sans en avoir l’air.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *