1984 de George Orwell

Imaginez un monde où chaque individu est pisté, où chacun de ses déplacements est minutieusement répertorié. Imaginez un monde où les actes et les choix sont analysés, les pensées traquées, un monde où les écrans sont omniprésents…

Ça ressemble à notre monde ?
Non ! Qu’allez-vous donc penser !
Il s’agit d’un monde imaginé en 1949 par un auteur visionnaire qui a observé son monde, et imaginé son futur.
« Big Brother vous regarde », vous connaissez l’expression ?
C’est lui, c’est George Orwell qui l’a inventée. Il a écrit un roman à partir de là. Son titre : 1984.

Citations sur la thématique du Ciel
La fabrique du passé

Cette photo a été prise dans une rue de Paris. Bravo et merci à son auteur anonyme.

Jour par jour, le passé était mis à jour. On pouvait ainsi prouver, avec documents à l’appui, que les prédictions faites par le Parti s’étaient trouvées vérifiées. L’Histoire tout entière était un palimpseste gratté et réécrit aussi souvent que c’était nécessaire. (page 58)

David Bowie

David Bowie écrit une adaptation musicale de ce roman, mais la veuve de George Orwell ne lui céde pas les droits de l’œuvre, il intitule donc son album « Diamond Dogs » . L’album sort en 1974, et compte des titres qui ont gagné la postérité, dont « Rebel Rebel » :

Voici la traduction d’un extrait du refrain de la chanson « Big Brother » :

Someone to claim us, someone to follow
   Quelqu’un pour nous coûter la vie, quelqu’un à suivre
Someone to shame us, some brave Apollo
   Quelqu’un pour nous faire honte, un brave Apollon
Someone to fool us, someone like you
   Quelqu’un pour nous tromper, quelqu’un comme toi

We want you Big Brother, Big Brother
   Nous voulons être toi Big Brother, Big Brother

1984 et le Rock

Après David Bowie, la liste est longue des musiciens directement inspirés par ce roman.

1997 : Radiohead, album « OK Computer », avec notamment « Karma Police », etc.

1999 : Rage against the machine, « Testify »

2001 : Muse, album « Origin of Symetry »

2003 : Placebo, « The Bitter End »

2003 : Radiohead, album « Hail to the Thief », avec notamment « 2+2=5 »

2005 : Antiflag, « 1984 »

2007 : Tokio Hotel, « Über Ende der Welt »

2009 : Muse, album « Resistance », avec notamment « United States of Eurasia »

Pour ne citer qu’eux…

Une publicité en 1984

À l’occasion de la sortie du premier ordinateur à usage privé, Macintosh demande à Ridley Scott de réaliser sa publicité. Nous sommes en 1984. La référence au roman de George Orwell est explicite : 

Une très belle page du roman

1984, ce n’est pas qu’un roman social ou politique. C’est aussi et avant tout un roman d’amour. Le héros découvre -ou plutôt redécouvre- l’amour, la nature et tout ce que la civilisation de Big Brother a étouffé.

Voici une merveilleuse page, de celles que l’on n’a pas l’habitude de citer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *