Rouge Brésil, de Jean-Christophe Rufin

Bonjour, c’est Béatrice,
Trois immenses vaisseaux sont prêts à appareiller dans le port du Havre. Nous sommes en 1555, nous partons à la conquête du nouveau monde ! 
La Baie de Rio n’est pas si accueillante qu’il n’y paraît. Des guerriers, des fanatiques, des trafiquants, et puis… La jungle est peuplée avant tout d’un peuple cannibale. Êtes-vous prêts à me suivre ? 
Jean-Christophe Rufin nous accompagne dans cette aventure exaltante, dont il dit lui-même que le plus surprenant est qu’elle est vraie !
Son roman Rouge Brésil a obtenu le prix Goncourt en 2001. 
Embarquez pour un Petit moment littéraire qui flirte avec l’Histoire de France.

Montaigne s’est vivement intéressé aux peuples découverts au Brésil. Voici un extrait des Essais, chapitre 31, intitulé « Les Cannibales » :

« J’ai eu longtemps avec moi un homme qui avait demeuré dix ou douze ans en cet autre monde qui a été découvert en notre siècle, en l’endroit où Villegagnon prit terre, qu’il surnomma la France Antarctique. Ces peuples sont sauvages, de même que nous appelons sauvages les fruits que nature, de soi et de son progrès ordinaire, a produits : là où, à la vérité, ce sont ceux que nous avons altérés par notre artifice et détournés de l’ordre commun, que nous devrions appeler plutôt sauvages. »

Jean-Christophe Ruffin obtient pour Rouge Brésil le Prix Goncourt 2001

 « Le plus surprenant dans cette histoire est qu’elle soit vraie. Non qu’elle paraisse invraisemblable : la Renaissance est riche en aventures plus extraordinaires encore. Ce qui fait son étrangeté, c’est l’oubli quasi-total dans lequel est tombé cet épisode de l’histoire de France ».

Le Fort Coligny a été construit dans la baie de Rio par l’amiral Villegagnon en 1555, pris d’assaut et entièrement détruit par les Portugais en 1560.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *